Réservation et annulation gratuites — Notrepromesse de voyage Tourlane!
Chameaux dans le Sahara au Maroc

Les 21 plus belles attractions touristiques du Maroc

Les plus beaux lieux à visiter du Maroc avec des conseils d'initiés

    Partir

    Maroc Voyage

    Inspiration

    Maroc Voyage

    Inspiration

    1. Destinations
    2. Afrique
    3. Maroc
    4. Les 21 plus belles attractions touristiques du Maroc

    Notre recommandation d'experts

    « Le Maroc regorge d'une histoire riche, d'une culture intense, d'une beauté naturelle éblouissante et de villes trépidantes. Dans ce pays, les curiosités vous attendent partout, que vous voyagiez à dos de chameau à travers les dunes de l'erg Chebbi, admiriez le magnifique palais de la Bahia à Marrakech, ou fassiez une excursion sur le site archéologique de Volubilis. »

    Sophie Wendlandt - Experte pour le voyage au Maroc chez Tourlane
    Sophie WendlandtExperte Maroc chez Tourlane
    Ville devant les montagnes de l'Atlas au Maroc

    Quelles sont les principales attractions touristiques du Maroc ?

    Un séjour au Maroc est un formidable voyage des sens. Lorsque vous vous y promènerez, vous pourrez sentir l'encens, le parfum et la menthe. Vous entendez de la musique arabe s'échapper des boutiques et l'appel à la prière retentir dans les mosquées. Vous sentirez la chaleur de l'Afrique du Nord sur notre peau, tandis que vos pieds arpenteront les ruelles pavées ou les côtes sablonneuses. Vous verrez des vêtements traditionnels colorés et des piles d'épices hautes comme des tours dans des endroits comme la place du marché Jemaa el-Fna à Marrakech. Vous découvrirez des plages magnifiques comme celle de Legzira, des lieux de rêve comme les rues bleues de Chefchaouen et des cascades à couper le souffle comme celle d'Ouzoud.

    1. L'université Al-Qarawiyyin, Fès

    Fès, la ville des artisans, des potiers et des tanneurs, est le centre du monde marocain. Elle abrite certains des sites les plus célèbres du Maroc tels que la mosquée Al-Qarawiyyin, une université fondée au 9ᵉ siècle qui a produit un certain nombre de théologiens et de philosophes talentueux. Selon l'UNESCO et le Guinness World Records, elle est le premier établissement d'enseignement au monde à avoir décerné un diplôme universitaire et est considérée comme la plus ancienne université. Prenez le temps de flâner dans la médina, le cœur historique de la ville, et visitez le tombeau d'Idris II, le sultan qui a fondé la ville.

    Fontaine devant l'université Al-Qarawiyyin

    2. Mosquée Hassan II, Casablanca

    La mosquée monumentale Hassan II a été construite à Casablanca en 1993 et est devenue le principal symbole du pays. Elle s'élève sur une petite péninsule artificielle au-dessus de la mer et son architecture combine techniques antiques et modernes. Le minaret de la mosquée, d'une hauteur de 210 mètres, est le deuxième plus haut du monde. Au sommet, un faisceau laser indique aux croyants la direction de la Mecque. Au total, la mosquée peut accueillir jusqu'à cent mille fidèles et elle est également ouverte aux visiteurs non-musulmans. Au coucher du soleil, ses portes ornées, ses sculptures en bois et ses mosaïques rendent l'édifice particulièrement photogénique.

    Vue sur l'une des tours de la mosquée Hassan II, Maroc

    3. Monuments archéologiques de Volubilis, Fès-Meknès

    Parmi les ruines de l'ancienne ville de Volubilis, dans la région de Fès-Meknès, on trouve un forum, un arc de triomphe, des maisons et un palais. Des fouilles archéologiques ont révélé qu'une agglomération à l'emplacement de la ville existait déjà à l'époque néolithique et qu'elle a été détruite plus tard par un tremblement de terre. On peut aujourd'hui voir clairement les plans de la ville romaine, les vestiges du mur de fortification, l'arc de Caracalla, mais aussi des socles et des portiques. Les montagnes et la vaste plaine verdoyante en arrière-plan offrent par ailleurs de parfaites conditions pour une randonnée épique, à mi-chemin entre antiquité et nature.

    Ruines romaines de Volubilis

    4. Erg-Shebbi, Sahara, près d'Erfoud

    L'immense massif de sable de l'Erg Chebbi, situé en bordure du désert du Sahara marocain, à 40 kilomètres d'Erfoud, est l'un des sites les plus remarquables du Maroc. Les dunes, d'une superficie totale de plus de 100 kilomètres carrés, sont en perpétuel mouvement et créent un paysage unique et changeant. La manière la plus populaire et traditionnelle d'explorer l'Erg Shebbi est une traversée à dos de chameau. Vous aurez également l'occasion unique de passer quelques nuits sous de véritables tentes berbères, de goûter à leurs plats nationaux et d'assister à de spectaculaires levers et couchers de soleil.

    Dunes de sable dans le désert

    5. Grottes d'Hercule, près de Tanger

    Non loin de la ville de Tanger, la nature a sculpté d'intéressantes cavités dans la roche. Les grottes d'Hercule ont reçu leur nom grâce à une ancienne légende : on raconte qu'Hercule y passait la nuit avant d'entreprendre le prochain de ses 12 exploits que lui avait demandés le roi Eurysthée de Tirynthe – le vol des pommes d'or dans le jardin des Hespérides. Dans l'une des grottes, une ouverture sur la mer rappelle le contour du continent africain. Les grottes d'Hercule ne sont pas seulement d'une grande beauté, elles revêtent également une importance archéologique, historique et mythologique.

    Grottes d'Hercule sur la mer de Tanger, Maroc

    6. Gorges du Todra, Tinghir

    Dans le massif oriental de l'Atlas, les eaux des fleuves Dadès et Todra ont creusé des gorges étroites. Les gorges du Todra s'étendent sur les 40 derniers kilomètres du lit du fleuve. En commençant par l'oasis de Tinghir, une petite ville berbère dont les jardins de palmiers constituent la porte d'entrée des gorges du Todra, le voyage passe par d'anciennes kasbahs et de petits villages en argile. Vous attendent ensuite des parois rocheuses dramatiques qui forment un canyon dont la fente entre les parois, qui s'élèvent à 160 mètres, se rétrécit jusqu'à 10 mètres à certains endroits.

    Gorges profondes au Maroc

    7. Jardin Majorelle, Marrakech

    Au cœur de Marrakech, royaume de la chaleur, du bruit et des couleurs vives, une oasis de fraîcheur et de calme se distingue : le jardin Majorelle. L'artiste français Jacques Majorelle, impressionné par la luminosité et l'originalité de Marrakech, a construit une villa de style mauresque et a conçu à côté un magnifique jardin avec des plantes d'Inde, de Mésopotamie, de Californie et du bassin méditerranéen. De nos jours, le Jardin Majorelle, avec ses presque 4 000 mètres carrés, est l'un des plus beaux jardins du monde. Outre les plantes luxuriantes provenant de différents continents, ce sont ses bassins qui font le plus sensation.

    Palmiers dans le jardin Majorelle à Marrakech

    8. Vieille ville d'Essaouira, Essaouira

    La station balnéaire d'Essaouira, située sur la côte atlantique, se caractérise par un climat doux et de légers vents chauds. Le port d'Essaouira était autrefois un centre de pêche et, encore aujourd'hui, on peut voir les bateaux de pêche sur les eaux côtières et déguster des sardines grillées dans la ville. Essaouira abrite une immense et magnifique plage de sable avec de nombreuses activités nautiques et de sports de plage. La vieille ville (médina), classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2001, est célèbre pour ses nombreux riads (sorte de maisons d'hôtes), son artisanat et sa forteresse ornée de canons en bronze et en fer.

    Tor der Stadt Essaouira

    9. Kasbah d'Agadir, Agadir

    La kasbah d'Agadir fait partie des meilleures attractions touristiques du Maroc, même s'il ne reste que peu de choses de la structure d'origine. Cette kasbah (forteresse en arabe) a été construite en 1540 sur une colline pour se protéger des attaques ennemies, mais un grave tremblement de terre en 1960 a irrémédiablement endommagé l'édifice, ne laissant qu'un mur crénelé.

    Les ruines de la forteresse, situées sur une montagne surplombant la ville d'Agadir, méritent une visite pour l'incroyable panorama qu'elles offrent. La vue sur tout Agadir, la plage et le port, est particulièrement envoûtante au coucher du soleil.

    Chaises et parasols dans la kasbah d'Agadir, Maroc

    10. Palais de la Bahia, Marrakech

    Véritable chef-d'œuvre de l'architecture marocaine, le palais de la Bahia, construit sur ordre du vizir Ahmed ben Moussa pour l'une de ses épouses, laisse transparaître des influences à la fois andalouses et mauresques. Le palais a été édifié à la fin du 19e siècle et, au cours du processus de construction, de nouveaux terrains ont été acquis, des pièces ont été ajoutées et le plan du palais a été constamment complété. Résultat : l'intérieur du bâtiment ressemble à un immense labyrinthe. Un jardin magnifiquement aménagé traverse le centre du complexe et mène à une cour intérieure colossale dont le sol est en marbre.

    Sonniger Tag mit Brunnen vorm Bahia-Palast

    11. Parc national de Talassemtane, Chefchaouen

    Le parc national de Thalassemtane, situé dans les montagnes du Rif, a à l'origine été créé pour préserver la forêt d'épicéas qui pousse dans la région. Aujourd'hui, c'est un endroit formidable pour pratiquer des activités telles que la randonnée et l'équitation. Les excursions pédestres les plus populaires sont le Pont de Dieu, une formation naturelle d'un pont en arc de pierre au-dessus de la rivière Farda, et la région d'Akchour. Une promenade dans le parc vous fera profiter de sa riche biodiversité et de ses paysages majestueux. Vous y trouverez notamment des falaises, des gorges, des cascades et des forêts denses.

    Parc de la cascade d'Akchour dans le parc national de Talassemtane

    12. Place Jemaa al-Fna, Marrakech

    Jemaa al-Fna, la plus grande place de Marrakech, est l'un des lieux d'intérêt les plus importants du Maroc et on y respire comme nulle part ailleurs l'air mystique de l'Orient ancien. La place, qui a vraisemblablement servi de lieu d'exécution autrefois, est aujourd'hui un espace de rencontre pour les habitants comme pour les touristes. Elle représente la culture marocaine à travers la nourriture, les spectacles, l'art et d'autres formes de divertissement. Toute la journée, des artistes de rue se produisent ici et là, il y a des snacks ambulants, et les sons du bazar oriental et de la musique nationale se mélangent.

    Marché animé de la place Djemaa El Fna

    13. Vallée du fleuve Drâa, Sud

    Située dans le sud du Maroc, la vallée du Drâa s'étend de la ville de Ouarzazate jusqu'au désert du Sahara. Cette terre fertile est une véritable oasis avec ses villages berbères, ses magnifiques kasbahs, ses dunes ondulantes, ses plaines verdoyantes, ses montagnes enneigées, et bien sûr le Drâa, le plus grand fleuve du Maroc. Autrefois, ce dernier traversait le désert jusqu'à se jeter dans l'océan Atlantique. Aujourd'hui, une grande partie est asséchée, mais son cours traverse toujours ce paysage des plus fascinants. Les Berbères de la vallée du Drâa que vous croiserez lors de votre visite vivent encore aujourd'hui comme leurs ancêtres.

    Fluss in der Wüste Marokkos

    14. Ksar d'Aït-Ben-Haddou, Ouarzazate

    Les ksars sont un ensemble de constructions en terre entourées de hauts murs qui constituent un habitat traditionnel présaharien. Les maisons sont serrées les unes contre les autres à l'intérieur des murs de défense renforcés par des tours d'angle. Aït-Ben-Haddou, dans la province de Ouarzazate, est l'exemple le plus connu de cette forme d'architecture dans le sud du Maroc. Tous les bâtiments de la ville sont construits en terre brune, ont un toit droit et les rues en pente sont horizontales, c'est-à-dire parallèles au pied de la colline. La ville, récemment restaurée, a servi plusieurs fois de lieu de tournage pour des films orientaux.

    Bâtiments et palmiers à Aït-Ben-Haddou, Maroc

    15. Bab Mansour à Meknès, Meknès

    La « ville aux cent minarets » est l'une des villes-palais royales du Maroc, et elle abrite un nombre inégalé de monuments historiques. Le Bab Mansour vous coupera le souffle – sa gigantesque porte d'entrée est décorée selon l'art islamique le plus raffiné et constitue la plus grande porte d'Afrique du Nord. Vous devriez également visiter les écuries royales et le grenier à blé, le musée Dar Jamaï, ainsi que le mausolée du sultan Moulay Ismail et la prison des chrétiens. À Meknès, il règne une atmosphère de sérénité qui invite à la flânerie, au milieu des saltimbanques, des fakirs et des charmeurs de serpents.

    Murs de la porte Bab Mansour, Maroc

    16. Cascade d'Ouzoud, Tanaghmeilt, Azilal

    Beaucoup de gens s'imaginent le Maroc comme un immense désert aride et pensent qu'il est impossible de trouver des forêts luxuriantes et des cascades dans ce pays. Pourtant, les cascades d'Ouzoud, dans le Haut Atlas, sont les deuxièmes plus hautes d'Afrique et leurs eaux tombent d'une hauteur de 110 mètres. Elles sont constituées d'une série de cascades entourées de rochers aux couleurs rougeâtres et de vallées vertes. Le nom de la cascade signifie « olive », ce qui n'est pas surprenant puisque les visiteurs peuvent marcher jusqu'au pied des chutes sur des sentiers bordés d'oliviers.

    Chute d'eau dans la nature verdoyante, Maroc

    17. Plage de Legzira, Sidi Ifni

    Le Maroc est un pays qui regorge de joyaux cachés, et la plage de Legzira fait sans aucun doute partie de l'un d'entre eux. Située sur la côte atlantique sud, cette magnifique plage de 8 km de long, rocheuse et très étendue, se distingue par ses falaises rouges et ses magnifiques arches naturelles en pierre. Bien que deux arches se soient malheureusement effondrées, il en reste une à admirer. Le meilleur moment pour contempler la splendeur de la plage Legzira est au coucher du soleil, lorsque les falaises se teintent d'un rouge intense. Les conditions venteuses attirent également les surfeurs et les parapentistes enthousiastes.

    Couple se promenant sur la plage de Legzira, Maroc

    18. Médina de Chefchaouen, Chefchaouen

    Au pied des montagnes du Rif se trouve une ville qui semble se noyer dans le bleu du ciel. Chefchaouen est connue pour ses bâtiments peints dans des tons azur et bleu profond dans l'ancienne médina. Certains locaux pensent que les tons bleus font référence à la cascade Ras el-Maa, d'où les habitants de la ville tirent leur eau potable, mais tous ne sont pas du même avis. À Chefchaouen, allez jusqu'à la rivière et observez les gens battre et laver les tapis, pénétrez dans l'enceinte de l'ancienne kasbah, et allez voir la Grande Mosquée et son minaret octogonal.

    Escaliers et murs bleus avec des pots de fleurs colorés, Chefchaouen, Maroc

    19. Mosquée de la Koutoubia, Marrakech

    À quelques minutes à pied de la très animée place Jemaa al-Fna se trouve la célèbre mosquée Koutoubia, un monument impressionnant datant du 12ᵉ siècle. Cette mosquée mauresque, avec ses carreaux ouvragés, ses murs couleur saumon, ses vastes arches et son impressionnant minaret, a servi de modèle à d'autres sites religieux, dont la tour Hassan à Rabat et La Giralda à Séville, en Espagne. C'est un lieu formidable pour échapper à l'agitation de la ville et, bien que les non-musulmans ne soient pas autorisés à entrer dans le bâtiment, il est possible d'admirer ses détails sculptés de l'extérieur et vous promener dans les jardins verdoyants adjacents.

    Bâtiment historique Mosquée Koutoubia avec palmiers, Maroc

    20. Kasbah des Oudaias, Rabat

    Passez derrière les hauts murs couleur sable de la kasbah des Oudaias. Cette ancienne forteresse urbaine des débuts de l'ère chrétienne a été construite au 12e siècle pour protéger la capitale marocaine Rabat des attaques des nomades. Promenez-vous dans les rues autour de l'ancienne citadelle : de nombreuses maisons sont peintes en blanc et en bleu et l'on retrouve partout des influences espagnoles. À l'intérieur du complexe de la forteresse, vous pourrez admirer de jolis jardins andalous, ainsi que l'imposante porte décorative Bab Oudaia. La kasbah abrite également la plus ancienne mosquée du pays et une plateforme d'observation avec vue sur la mer.

    Bâtiments historiques en bord de mer, Maroc

    21. Lagune de Oualidia, Oualidia

    Entre Casablanca et El Jadida, sur la côte atlantique, se trouve Oualidia – un petit village de pêcheurs réputé pour ses fruits de mer frais. En raison de son isolement, ce village n'a pas été représenté sur les cartes pendant des années. Aujourd'hui, les visiteurs s'y rendent pour profiter du magnifique bord de mer et de la plage de Oualidia, une lagune tranquille où l'on peut s'adonner à la plongée avec tuba, s'essayer à la pêche, et faire du pédalo ou du kayak. Au printemps et en automne, la lagune est un spot idéal pour observer des oiseaux migrateurs comme les flamants roses et les hérons.

    Vue sur la plage de la lagune de Oualidia, Maroc

    Les autres articles du guide Maroc

    Partir