Réservation et annulation gratuites — Notre promesse de voyage Tourlane!
Hero: Inspirierende Frauen auf Reisen - nominiert von Tourlane

12 femmes voyageuses sur les routes du monde

Sur l'eau, sur terre et dans les airs : ces exploratrices ont franchi les frontières

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, les experts de voyage Tourlane ont choisi de mettre en lumière 12 femmes voyageuses qui ont transformé leurs rêves d’aventure en réalité. Leurs exploits de voyage ont remis en question le statu quo conformément à la devise de cette nouvelle édition 2021 : « ChooseToChallenge ». 

Ces aventurières sont des modèles qui ont littéralement ouvert la voie aux femmes qui, elles aussi, rêvent de partir en solo. Ce mode de voyage ne cesse de faire des adeptes. Une tendance confirmée par les données de réservation de Tourlane qui indiquent que 54% des voyages en solo ont été réservés par des femmes au cours des quatre dernières années, un chiffre en constante progression. 

Toutefois, le chemin reste encore long à parcourir pour que le voyage solo féminin devienne commun. En effet, dans une précédente enquête réalisée en partenariat avec l’Ifop auprès de plus de 1 100 femmes, ces dernières avaient mis en lumière deux freins principaux : la peur de sentir seule (44%) et leur sécurité (32%). Si près d’un quart d'entre-elles avaient déjà sauté le pas, certaines d’entre-elles ont peut-être encore besoin d’inspiration et de motivation pour tenter l'expérience du voyage en solo. Découvrez dès maintenant le portrait et les récits extraordinaires de nos 12 femmes voyageuses !

Il faut du courage pour partir seul à l'aventure et davantage lorsque l'on est une femme. C'est pourquoi Tourlane a choisi les récits de 12 femmes inspirantes. Sur terre, sur mer et dans les airs jusqu'aux étoiles, voici leurs aventures !

2021 : Hayley Arceneaux, deviendra la plus jeune femme américaine à voler dans l'espace

Symbole d'espoir : Hayley Arceneaux est en passe de devenir la plus jeune femme américaine en passe de voyager dans l’espace, pour la première mission spatiale civile au monde. À bord du vaisseau spatial Crew Dragon de SpaceX, elle s'envolera en orbite basse terrestre pour une excursion de plusieurs jours. Le lancement au Centre spatial Kennedy de la NASA est prévu pour octobre prochain. Atteinte plus jeune, d'un cancer des os qui l’a obligé à subir plusieurs opérations lourdes à l'hôpital de recherche pour enfants St. Jude de Memphis, elle sera aussi la première personne équipée d’une prothèse à voyager dans l’espace : « Cette mission ouvre les voyages spatiaux à tout le monde, même aux personnes qui ont des imperfections physiques ». Aujourd’hui infirmière dans ce même hôpital, le voyage servira à récolter des fonds contre le cancer qui seront reversés à St. Jude.

2016 : Heidi Hetzer, un tour du monde en voiture à 77 ans

De l'essence dans le sang : Heidi Hetzer, 77 printemps, a fait le tour du monde pendant deux ans et demi dans sa voiture « Hudo », une Hudson Greater Eight construite en 1930 et a même survécu à un cancer. Près de quatre millions de fans ont suivi ses voyages et ses expériences sur les réseaux sociaux. Passionnée par les voitures anciennes et de rallyes auto (elle remportera plus de 150 prix), cette berlinoise pure souche, a suivi une formation de mécanicien automobile dans l'entreprise de son père, qu'elle a reprise à l'âge de 31 ans. Elle a fait de cette entreprise l'un des plus grands concessionnaires automobiles de Berlin, prouvant ainsi que les femmes peuvent également réussir dans les domaines encore dominés par les hommes. À ce jour, elle reste encore une figures importantes de Berlin.

2010 : Laura Dekker, un tour du monde en mer à 14 ans seulement

Courage et détermination : À seulement 14 ans, la Néerlandaise Laura Dekker a fait le tour du monde en solitaire sur son voilier « Guppy ». La bureaucratie a failli lui couper l'herbe sous le pied en raison de son jeune âge, et souhaitait mettre fin à sa mission. Laura est alors allée défendre son rêve au tribunal qui lui a donné raison. Elle a donc pu commencer son voyage à Gibraltar en 2010 qui a marqué le début de 518 jours seule en mer sur un deux-mâts de onze mètres. Sa traversée extraordinaire s'est terminée sur l'île caribéenne de Saint-Martin, mais au lieu de rentrer chez elle a étendu son voyage jusqu'à Whangarei en Nouvelle-Zélande, le port où elle est née. Laura Dekker a partagé ses expériences dans un film documentaire et un livre. Elle vit encore aujourd'hui sur un bateau.

2007 : Karen Darke, la conquête de la calotte glaciaire en sit-ski 

Plus forte que la glace : La Britannique Karen Darke est tombée en faisant de l'escalade à l'âge de 21 ans et s'est retrouvée paralysé. Mais au lieu de perdre son esprit d'aventure, elle s'est battue avec beaucoup de persévérance, de créativité et le soutien de ses proches. En 2007, elle se lance alors dans sa première expédition : la traversée de la calotte glaciaire du Groenland en sit-ski, n'utilisant que ses bras pour se propulser. Elle a ensuite parcouru 1 600 kilomètres du Canada à l'Alaska en kayak de mer et a traversé l'Himalaya en vélo à main. Aujourd'hui, Karen est une athlète à plein temps de l'équipe britannique de paracyclisme. Elle a remporté une médaille d'argent aux Jeux paralympiques de Londres en 2012 et est devenue championne paralympique à Rio en 2016.

2003 : Lois Pryce, les aventures à moto des temps modernes

Adieu la routine boulot, métro, dodo : Cherchant un moyen de quitter son travail de bureau, la Britannique Lois Pryce a obtenu son permis de conduire moto, puis est partie pour un voyage de dix semaines de l'Alaska à l'Argentine. C'est donc à deux roues, que Lois Pryce a parcouru plus de 32 000 kilomètres. En 2006, elle a traversé le continent africain et a exploré l'Iran de 2013 à 2014. Depuis sa première aventure à moto, Lois Pryce a voyagé dans plus de 50 pays. Selon elle, la meilleure partie de ses aventures a été la découverte de sa véritable vocation : être écrivain. Depuis, elle a écrit trois livres sur ses voyages, qui ont été publiés dans le monde entier.

2003 : Hanli Prinsoloo, six fois championne de plongée en apnée  

À couper le souffle : La plongeuse Hanli est sans doute plus à l'aise dans l'eau que dans la mer. Elle nage en compagnie des requins baleines à Madagascar, des baleines à bosse dans le Pacifique Sud et des orques en Norvège. Même enfant, elle rêvait de devenir sirène, bien qu'elle ait grandi dans une ferme de la campagne sud-africaine. Le chemin a été long jusqu'à son premier record du monde de plongée en apnée, une discipline qu'elle découvre pendant ses études en Suède. Hanli a établi onze records du monde et a obtenu un temps de respiration de 5 min et 39 secondes. Aujourd'hui, la Sud-Africaine enseigne et dirige son association caritative, I Am Water, qui vise à montrer aux enfants défavorisés vivant dans les communautés côtières les merveilles de la mer et à créer la prochaine génération de protecteurs et protectrices de l'environnement.

1977 : Robyn Davidson, une traversée dans le désert australien avec un chien et quatre chameaux 

Aventure à dos de chameaux : Ayant grandi dans une ferme d'élevage de bétail dans la campagne australienne, Robyn Davidson voulait faire quelque chose de « d'important et de stimulant » dès son plus jeune âge. Elle a d'abord déménagé de Sydney à Alice Springs, a travaillé comme serveuse et, à seulement 26 ans, a cédé à l'appel du désert. Avec son chien et quatre chameaux, Robyn a parcouru pendant neuf mois plus de 2 700 kilomètres, du Territoire du Nord à la côte de l'Océan Indien. Elle a vaincu la chaleur extrême, les serpents venimeux et repoussé les bandits pendant son voyage. Son expérience a été documentée dans le National Geographic et dans son livre Tracks adapté au cinéma et nominé au Lion d'or de Venise. Depuis cette aventure dans le désert, Robyn Davidson a étudié et écrit sur les peuples nomades et passe plusieurs mois par an dans l'Himalaya. 

1975 : Junko Tabei, première femme à atteindre le sommet du mont Everest

Première femme au sommet : Junko Tabei, avait dix ans lorsqu'elle a escaladé le Nasu-dake dans le parc national japonais Nikkō, une expérience qui a changé sa vie. Elle a donc rejoint un club d'alpinisme dans le cadre de ses études et a même fondé un club d'alpinisme féminin en 1969. En 1972, Tabei était considérée comme l'une des meilleures grimpeuses du Japon et, en 1975, elle est sélectionnée dans une équipe entièrement féminine pour escalader le mont Everest. L'ascension a commencé au printemps, peu de temps après qu'elle ait donné naissance à son premier enfant. Elle a finalement atteint le sommet en mai, bien qu'une avalanche ait failli lui coûter la vie. À 76 ans, elle avait gravi les plus hauts sommets de 76 pays, et même après le diagnostic de son cancer, elle a continué à grimper. Tout au long de sa vie, l'alpiniste s'est consacrée à promouvoir sa passion et un alpinisme durable, tout en mettant en lumières des zones d'escalade moins connues.

1963 : Valentina Tereshkova, première astronaute à conquérir l'espace

« Un oiseau ne peut pas voler avec une seule aile » : La cosmonaute russe Valentina Tereshkova a été la première femme dans l'espace à seulement 26 ans. En 1963, elle décolle du cosmodrome de Baïkonour à bord du vaisseau spatial Vostok 6, fait 48 fois le tour de la planète et parcours près de 2 millions de kilomètres. Au cours de cette mission de trois jours, Valentina, surnommée Chaika (mouette en russe), a accumulé plus d'heures dans l'espace que tous les voyageurs de l'espace américains réunis. Après sa mission révolutionnaire, elle a voyagé dans le monde entier et s'est finalement lancée dans la politique. Engagée dans la défense des droits de la femme, elle se plaint que les systèmes et les combinaisons spatiales sont conçus par des hommes pour des hommes. « Un oiseau ne peut pas voler avec une seule aile », a-t-elle déclaré, faisant référence au fait que le vol spatial humain ne pourra pas progresser sans la participation des femmes.

1932 : Amelia Earhart, première femme à traverser l'océan Atlantique en solo

Un rêve vu du ciel : Amelia Earhart est considérée comme une pionnière de l'aviation américaine. Mais pour réaliser son rêve, elle a dû travailler dur : avec des emplois de chauffeur de camion, de photographe et de sténographe, elle a gagné l'argent nécessaire aux leçons de vol. Avec son permis en poche, Amelia a battu tous les records, de la plus haute altitude au vol le plus rapide. Elle a également été la première femme à traverser l'Atlantique en solo. Mais avant même cette audacieuse mission, l'aviatrice a acquis une certaine notoriété en se faisant l'avocate des femmes pilotes et en effectuant une série de vols remarquables qui ont abouti à une tentative de tour du monde qui, malheureusement, ne s'est jamais produit. L'aviatrice a en effet disparu au-dessus de l'océan Pacifique et n'a jamais été retrouvée malgré des recherches acharnées.

1921 : Bessie Coleman, première femme afro-américaine à obtenir une licence de pilote

Parcourir les airs pour lutter contre la discrimination raciale : Bessie Coleman a été la première femme afro-américaine à détenir une licence de pilote mais c'était un chemin semé d'embûches. Après avoir été refusée par toutes les écoles de pilotage américaines, l'Américaine a appris le français et a été acceptée dans la plus prestigieuse école de pilotage française. Elle apprend à voler deux ans avant sa contemporaine plus célèbre Amelia Earhart. En 1921, elle retourne aux États-Unis, où elle ne peut toujours pas devenir pilote professionnel en raison de sa couleur de peau et de son sexe. Au lieu de cela, elle a travaillé comme pilote cascadeur, mais uniquement lors de spectacles aériens qui acceptaient les personnes noires. Alors qu'elle souhaitait créer une école de pilotage ouvertes aux personnes de couleurs, elle péri à seulement 34 ans lors d'une répétition de spectacle aérien.

1889 : Nellie Bly, un tour du monde en solitaire en 72 jours

Sur les pas de Jules Verne : Inspirée par le classique « Le tour du monde en 80 jours » de Jules Verne, la journaliste Nellie Bly a entrepris un voyage de plus de 32 800 kilomètres le 14 novembre 1889 et a atteint sa destination en seulement 72 jours, 6 heures, 11 minutes et 14 secondes. Un exploit inédit à l'époque. C'est en effet en un temps record, qu'elle a traversé l'Angleterre, la France (et survolé la maison de Jules Verne), l'Italie, le Ceylan, la Chine, le Japon et avant de voler au-dessus de San Francisco aux États-Unis. Nellie a été l'une des premières femmes à faire un tel voyage sans être accompagnée par un homme, ce qui fit d'elle un modèle pour de nombreuses femmes.

Voici une chronologie non-exhaustive des étapes les plus importantes du mouvement mondial pour les droits des femmes dans divers domaines.

Tourlane utilise des cookies afin de faciliter votre expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.


Tourlane fait de chacun un aventurier. En tant que spécialiste voyage, nous planifions des voyages dont vous vous souviendrez pour le reste de votre vie. Ensemble, nous allons créer pour vous l'aventure qui vous ressemble.

Voyager en toute sérénité

Voyager en toute sérénité

La promesse de voyage Tourlane

Consultez nos nouvelles conditions de modification et d'annulation gratuites liées à vos réservations.

En savoir plus