Curry thaïlandais

Top 12 des spécialités culinaires de la Thaïlande

Des arômes variés, des saveurs intenses, des plats sains et une diversité incomparable

    Thaïlande Voyage

    Guide

    Inspiration

    Destinations

    Thaïlande Voyage

    Guide

    Inspiration

    Destinations

    1. Destinations
    2. Asie
    3. Thaïlande
    4. Top 12 des spécialités culinaires de la Thaïlande

    Que mange-t-on en Thaïlande ?

    Les plats traditionnels thaïlandais séduisent tous les gourmets par leurs arômes. Les currys crémeux, les sauces parfumées et les snacks savoureux incitent toujours à la gourmandise. La clé de la préparation réside dans l'équilibre parfait des cinq saveurs principales - acide, amer, salé, sucré et piquant. Chacune des spécialités thaïlandaises apporte donc des goûts appréciés par le palais.

    Karan Malhotra, Expert de voyage Thaïlande et Indonésie chez Tourlane
    Karan MalhotraExpert Thaïlande chez Tourlane
    Des gens mangent avec des baguettes dans un restaurant thaïlandais

    Quels sont les plats typiques à ne pas manquer ?

    1. Som Tam

    Le Som Tam est probablement la salade la plus populaire de Thaïlande. Elle est préparée avec des papayes vertes et a un goût aigre-doux. En général, les vendeurs demandent combien de piments vous souhaitez : elle sera juste assez piquante pour votre goût.

    Outre la papaye verte, le Som Tam se compose d'ail, de sauce de poisson, de citrons verts, de tomates, de piments et de sucre de palme. Il en existe différentes variantes dans tout le pays. Nous vous conseillons de vous en tenir au Som Tam thaïlandais et d'éviter le « Pla Ra ». Celui-ci se compose de poisson fermenté, ce qui donne au repas un goût que la plupart des voyageurs étrangers n'apprécient pas.

    Salade de papaye thaïlandaise - Som TAm

    2. Pad Thaï

    Le Pad Thaï est le plat traditionnel thaïlandais par excellence. On l'associe immédiatement à la cuisine thaïlandaise. Ce plat a gagné en popularité lorsque le gouvernement a voulu faire la promotion des nouilles pendant une période de pénurie de riz. Le Pad Thaï est également très apprécié des touristes, car ce plat de nouilles est parfaitement adapté aux palais occidentaux.

    L'assaisonnement des nouilles sucrées salées se compose de pâte de tamarin, de sauce de poisson, d'ail, de piment et de sucre de palme. En général, le Pad Thaï est servi avec des crevettes ou du poulet et des cacahuètes. Du piment, du sucre, de la sauce de poisson et du vinaigre sont à disposition. Vous pouvez ainsi rectifier vous-même l'assaisonnement selon votre goût.

    Pad Thai au poulet

    3. Curry rouge, jaune et vert

    Le curry rouge, le curry jaune et le curry vert font partie des plus célèbres spécialités thaïlandaises. Ils contiennent tous des ingrédients similaires tels que l'ail, les échalotes, la pâte de crevettes, la citronnelle et le galanga (racine de gingembre), mais présentent des différences. Le curry rouge utilise de la pâte de curry à base de piments rouges, qui lui donne sa couleur vive.

    Le curry jaune utilise du curcuma et est riche en goût et en couleur. Le curry vert, souvent préféré au curry rouge, est assaisonné de piments verts frais et obtient sa coloration verte grâce à la coriandre, aux feuilles de citron vert et au basilic. Chaque variété est préparée avec du lait de coco pour obtenir un équilibre crémeux. Le plat est encore plus délicieux avec du riz.

    Curry vert thaï, cuisine thaïlandaise locale

    4. Tom Yum Kung

    Le Tom Yum Kung est l'un des plats thaïlandais les plus populaires : il s'agit d'une soupe aigre-piquante. Il en existe plusieurs variantes, et la plus appréciée est celle aux crevettes (kung). Le Tom Yum Kung a un goût unique grâce à la citronnelle, aux feuilles de kaffir et au galanga.

    Notez qu'il existe deux versions différentes du Tom Yum : le Tom Yum Nam Sai est servi avec un bouillon clair, tandis que du lait de coco accompagne le Tom Yum Nam Khon. Les deux versions de cette délicieuse soupe sont épicées, mais celle au lait de coco est généralement plus douce.

    Repas traditionnel de Thaïlande : Tom Yum Kung

    5. Tom Ka Gai

    Le Tom Ka Gai est un autre plat étonnant typique de la cuisine thaïlandaise. Il distingue par son odeur et son goût incroyables. La soupe est préparée avec du lait de coco et de la racine de galanga ainsi qu'avec des champignons asiatiques terreux et du poulet tendre (gai). Les versions avec des fruits de mer existent mais sont plus rares.

    Le Tom Ka Gai contient des ingrédients parfumés comme la citronnelle et les feuilles de kaffir lime, qui lui donnent un goût légèrement acidulé. Par ailleurs, la coriandre apporte de la fraîcheur. Le Tom Ka Gai a un goût similaire à celui du Tom Yum, mais il est beaucoup plus crémeux et moins épicé : un excellent choix pour ceux qui aiment les plats plus doux.

    Alimentation thaïlandaise, soupe de poulet à la noix de coco Tom Kha Gai

    6. Pad See Ew

    La plupart des touristes adorent le Pad Thai, plus sucré. Le Pad See Ew, moins connu, est plutôt destiné à ceux qui aiment les plats consistants. Le Pad See Ew a un arôme de grillade beaucoup plus épicé, qui s'explique par le fait que les nouilles caramélisent dans le wok.

    C'est un plat à la poêle peu épicé composé de larges nouilles de riz et de brocoli chinois, agrémenté de différentes sauces soja. L'utilisation de ces sauces soja et d'une poignée d'autres ingrédients garantit un repas thaïlandais savoureux. Le Pad See Ew se sert souvent avec du poulet ou des fruits de mer.

    Nouilles de riz sautées à la sauce de soja noire et au porc : Pad See Ew

    7. Khao Pad

    Le Khao Pad est l'un des plats thaïlandais les plus simples et les plus économiques. On le trouve partout dans le pays, aussi bien dans les restaurants que chez les vendeurs de rue. Il s'agit de riz frit, souvent servi avec des crevettes, mais qui peut également être préparé avec du poulet, du bœuf, du porc ou des légumes.

    Différents ingrédients que les cuisiniers thaïlandais ont sous la main accompagnent le riz, comme l'ail, les oignons, les œufs, de la viande et de la sauce de poisson. Conséquence : aucune portion ne ressemble à une autre et le goût varie. Conseil : essayez d'ajouter un peu de citron vert et quelques flocons de piment.

    Riz frit aux fruits de mer, œuf, ail, concombre, citron : Khao Pad

    8. Curry Massaman

    L'un des currys les plus savoureux de la cuisine thaïlandaise est le curry Massaman, obtenu grâce à l'utilisation d'épices, tels que l'anis étoilé, le cumin et la cannelle. Le curry Massaman est un bon choix pour ceux qui n'aiment pas manger épicé, car c'est l'un des currys les plus doux parmi les spécialités thaïlandaises.

    Le curry lui-même est servi avec des morceaux de pommes de terre et souvent du poulet, bien qu'il existe d'autres versions dans tout le pays. Mais la variante la plus intéressante est sans aucun doute celle avec le durian, un fruit connu pour son odeur étrange et forte. Osez !

    Curry thaï Massaman sur la table avec du riz

    9. Pad Kra Pao

    En Thaïlande, les habitants adorent manger du Pad Kra Pao, un plat à base de basilic thaï, de sauce aux huîtres, de sauce soja, d'ail, de piment, de sucre et de sel. On trouve le Pad Kra Pao dans tous les restaurants thaïlandais et pratiquement à tous les coins de rue : il est surtout très populaire parce qu'il est facile à préparer et délicieux.

    Il est généralement servi avec de la viande hachée de poulet ou de porc. Il n'est pas complet sans un œuf au plat frit, croustillant d'un côté et encore mou de l'autre.

    Viande hachée frite au basilic : Pad Kra Pao

    10. Khao Soi

    Le Khao Soï est un plat du nord de la Thaïlande très apprécié des locaux et des touristes. Il convient parfaitement aux palais occidentaux, car il est peu épicé, tout en ayant un goût incroyablement réconfortant.

    Le Khao Soï est un curry à base de noix de coco et de nouilles, généralement servi avec une cuisse de poulet et des nouilles sautées. Il contient du piment, de l'ail, des échalotes, du gingembre, des graines de coriandre, de la cardamome et du curcuma. La ville de Chiang Mai est connue pour ce curry divin, bien que chaque ville du nord ait sa propre version.

    Soupe de poulet thaïlandaise avec nouilles à la noix de coco : Khao Soi.

    11. Satay

    Ce snack asiatique classique ne fait pas seulement partie des spécialités thaïlandaises, il est répandu dans toute l'Asie du Sud-Est. Aussi bien les Asiatiques que les étrangers l'apprécient. Traditionnellement, le Satay est une viande grillée au charbon de bois, marinée dans du curcuma et du lait de coco, piquée sur une brochette de bambou et servie avec une riche sauce aux cacahuètes.

    Le plus souvent, on utilise de la viande de porc ou de poulet. Le choix de la viande peut toutefois varier d'un restaurant à l'autre et il existe également des variantes au tofu pour les végétariens et les végétaliens. Les brochettes Satay sont parfaites en entrée, comme en-cas l'après-midi ou pour les petites faims entre deux.

    Poulet satay avec sauce aux cacahuètes

    12e Kai Yad Sai

    Le Kai Yad Sai est une omelette thaïlandaise farcie que l'on trouve sur de nombreux menus dans tout le pays. Traditionnellement, un œuf battu est frit en une fine omelette et farci de porc haché et de légumes dans une sauce épicée, mais il existe de nombreuses autres variantes possibles.

    Ce plat a été rendu célèbre par Jay Fai et son restaurant de street food à Bangkok, récompensé par une étoile Michelin : son Kai Yad Sai contient de succulents morceaux de crabe. Cette version gastronomique a toutefois un prix. Comptez 1000 bahts (environ 30 €) pour cette spécialité unique de la cuisine thaïlandaise.

    Omelette thaïlandaise farcie et croustillante, Kai Yad Sai

    Nos itinéraires de voyage à personnaliser

    Vous avez besoin d'inspiration pour votre voyage en Thaïlande ? Demandez à nos experts de voyage de vous concocter un itinéraire sur mesure et découvrez la cuisine thaïlandaise et ses spécialités.

    1. L'île de Koh Mook vue du ciel, étape d'un circuit en Thaïlande à la découverte des îles du sud

      à partir de

      1 955 €

       

      p.P. (hors vols)

    2. Banc de sable et bateau traditionnel

      à partir de

      2 480 €

       

      p.P. (hors vols)

    3. Villag de Ban Rak Thai sur une colline verdoyante vu depuis la rivière

      à partir de

      1 335 €

       

      p.P. (hors vols)

    4. Langue de sable entre deux îles

      à partir de

      2 070 €

       

      p.P. (hors vols)

    5. Wat Rong Khun ou Temple blanc, Chiang Rai, Thaïlande.

      à partir de

      2 999 €

       

      p.P. (hors vols)

    6. Vue aérienne d'une magnifique plage paradisiaque dans le parc national d'Anthong, en Thaïlande

      à partir de

      1 999 €

       

      p.P. (hors vols)

    7. Feuilles de palmiers devant le paysage d'une eau turquoise et de rochers, en Thaïlande

      à partir de

      1 499 €

       

      p.P. (hors vols)

    Les autres articles du guide Thaïlande

    Temple Wat Phra Kaew, ou Temple du Bouddha d'émeraude, grand palais par jour de ciel bleu nuageux, un lieu à visiter à Bangkok en Thaïlande.

    Guide de voyage

    Quand partir à Bangkok ?

    Tuk-tuk sous la pluie à Bangkok, Thaïlande

    Guide de voyage

    Quand partir en Thaïlande ?

    Plage à l'eau bleu turquoise dans le parc national d'Angthong sur Koh Samui, Suratthani, Thaïlande

    Guide de voyage

    Quand partir à Koh Samui ?